• Les bonnes combinaisons alimentaires (tableau récap)

     

    Les dix règles de base des combinaisons alimentaires et des repas

    • Consommez les aliments et les boissons à température ambiante. Les températures froides et chaudes altèrent l’activité enzymatique, affectent la digestion et volent par conséquent de l’énergie au corps
    • Evitez de combiner des protéines et des féculents
    • Evitez de consommer plus d’un type de protéine à la fois (cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas combiner plus d’une seule variété de noix ou de graines à chaque repas). Idem pour les matières grasses. RECHERCHEZ LA SIMPLICITE : moins votre repas contiendra d'aliments divers plus votre digestion et votre assimilation en sera facilitée. Il ne s'agit pas de moins manger mais de manger mieux
    • Evitez de combiner plus d’une matière grasse/protéine. Par exemple, évitez de préparer une sauce à base d’avocat, d’huile et de noix. Choisissez un seul de ces ingrédients.
    • Mangez les fruits avec d’autres fruits de la même catégorie. Les fruits doivent TOUJOURS être bien mûrs ! Vous pouvez combiner des fruits sucrés avec des fruits semi acides, des fruits semi acides avec des fruits acides, mais ne combinez pas des fruits sucrés avec des fruits acides. Si vous souffrez encore des intestins ne mélangez pas les fruits de différentes catégories pour le moment, attendez que votre flore soit mieux équilibrée. L'équilibre est favorisé par l'apport de Bifidoflore (probiotiques ciblés convenant aux MICI Crohn RCH, colites et colopathies) par l'apport de jus verts qui nourrissent les bonnes bactéries, les topinambours, asperges, artichauts, ainsi que les feuilles vertes tel qu'épinards crus, mâches et autres feuilles vertes de laitues bios qui contiennent tous des fibres douces non irritantes. 
    • Mangez le melon seul, ou seulement avec d’autres melons.
    • Les avocats se combinent avec tous types de fruits et légumes, comme les oignons, l’ail, les fleurs et certaines plantes aromatiques.
    • Consommez les végétaux verts et les légumes avec SOIT des avocats, SOIT des noix ou des graines SOIT des féculents.
    • Pour une digestion et une assimilation optimale, il vaut toujours mieux combiner le moins possible d’aliments ensemble. Dans la nature, pourriez vous imaginer trouver un bananier à coté d’un pommier, situé tout près d’un bulbe d’oignon, ou alors un arbre à noix de macadamia à proximité d’une laitue romaine ? non, il en va de même dans votre écosystème intestinal. 

    Source : http://crohn.superforum.fr/t952-2-regles-d-or-et-combinaisons-alimentaires


  • Commentaires

    1
    notebaert
    Mardi 16 Septembre 2014 à 07:31

    bonjour je m"intéresse a l"alimentation crue pouvez vous m"en dire plus merci

    2
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 10:02

    Bonjour Notebaert,

    Vous trouverez une série d'informations en rapport avec l'alimentation vivante sur ce blog. Dans le menu, sur la droite de cette page, choisissez dans les rubriques "Alimentation vivante". N'hésitez pas à remonter dans les pages antérieures.

    Bien à vous

    3
    Nad
    Lundi 27 Octobre 2014 à 16:50

    Bonjour, 


    J'ai commencé un raw til 4 depuis quelques semaines.


    Néanmoins je rencontre quelques difficultés certainement du à de mauvaises combinaisons alimentaires, j'ai donc simplifié mes repas.


    Mon repas de midi : purée de bananes consommé en premier et feuilles de salade ensuite. Quelle erreur ai je faite pour que cela m’entraîne beaucoup de ballonnement? 


    Merci d'avance.


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :