•  Christophe, frugivore depuis 6 mois et émerveillé !

     

    "Ma transition alimentaire frugivore" : Pauline

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Les Bananes (fiche réalisée par Mici Sans Frontières/FB Sam Tom)

    Les bananes

    Comment consommer vos bananes ?

    Bien mûres ! Pourquoi ?

    -Lorsque les bananes mûrissent, l'amidon qu'elles contiennent se transforme en bon sucre, ce qui donne des bananes plus douces, plus sucrées, qui sont plus faciles à digérer et plus facilement assimilables par les intestins

    Bien mûres, les bananes contiennent des fibres probiotiques et prébiotiques
    probiotiques = bonnes bactéries
    prébiotiques = substrat/engrais pour les bonnes bactéries

    Les bananes bien mûres ne donnent pas la diarrhée, ni la constipation. Au contraire elles permettent de réguler le transit soignant des muqueuses intestinales souffrantes et en alimentant de bonnes bactéries

    Comment faire mûrir des bananes pas encore assez mûres ? => tout simplement les mettre dans un sachet en papier avec quelques pommes

    On peut aussi malaxer les bananes jaunes dans ses mains, le fait de les malaxer va transformer les amidons en bons sucres digestes

    Manger des bananes bien mûres également le soir permet de mieux dormir, les bananes contiennent de bonnes quantités de trytophane précurseur de la sérotonine, hormone importante notamment pour le sommeil et l'humeur.

    Vos intestins ont besoin d'aliments favorisant la production de sérotonine. Plus de 80% de la sérotonine totale du corps humain se trouve dans les cellules entérochromaffines situées dans l'intestin. Les MICI crohn rch et colopathie ont souvent des niveaux très bas en sérotonine.

    La banane est un fruit doux très nutritif qui contient à peu près tous les acides aminés existants, particulièrement régénérant pour la sphère digestive, intestins y compris bien sûr.
    la banane est un fruit très alcalinisant surtout lorsqu'elle est bien mûre
    la banane stoppe efficacement les ballonnements et agit comme un absorbant des gaz intestinaux.
    la banane est riche en magnesium qui est un puissant régulateur intestinal, tout l'organisme a grand besoin de magnesium (cellules, muscles, muqueuses, peau, os,...)

    La monodiète Banana Island (spécial MICI = monodiète de bananes avec feuilles vertes et jus verts en alternance) est excellente pour la réparation intestinale, facilement reconnu par l'organisme et facilement traité par le système digestif y compris et surtout les intestins. La monodiète de bananes est très bénéfique pour les personnes souffrant des intestins, ou encore de douleurs articulaires, de fatigue chroniques, excellente pour la flore intestinale

    L'importance des bananes bien mûres est qu'elles sont particulièrement très digestibles, si leur peau est toute jaune sans taches brunes, elles ne sont pas mûres, les bananes pas assez mûres contiennent des amidons et sucres complexes, que l'on distingue par la dureté et la blancheur de la chaire de la banane qui n'a pas fini son processus de maturation, une banane pas assez mûre contiendra des amidons et sucres complexes difficiles à digérer

    Les bananes sous de multiples facettes et recettes
    On peut les consommer en lait (eau et banane passées au blender)
    On peut les consommer en glace (hyper facile à réaliser)
    On peut les consommer en smoothie (eau, bananes, feuilles vertes, deux à trois dattes, un peu de cannelle ou de vanille ou de gingembre, etc)
    On peut faire l'excellentissime Datella sauce choco sans choco (bananes, caroube, dattes)
    On peut faire des sandwichs bananes (bananes entre deux feuilles d'épinards, une panacée pour les intestins) en prenant soin de bien mastiquer
    On peut couper des bananes en morceaux et y ajouter un peu de sucre de fleur de coco
    On peut faire des crêpes uniquement avec des bananes
    On peut faire de succulentes sauces salades avec une banane
    On peut faire une salade verte, bananes, ananas ou mangues, dattes, pas besoin de sauce, le jus naturellement contenu dans l'ananas et/ou les mangues apporte ce qu'il faut. Ce repas très nutritif et très digestif
    Les bananes bio ne coûtent pas cher, on peut en consommer plusieurs fois par jour sans soucis

    Astuce  : quand vous allez au magasin bio ou chez votre primeur, n'hésitez pas à demander aimablement s'ils ont des bananes invendues, ils les offrent souvent gratuitement ou à très très bas prix étant qu'ils n'ont pas le droit de les vendre avec des taches brunes, ils préféreront les donner ou les vendre à très petit prix plutôt que de les jeter.

    A retenir : si elles ne sont pas mûres et pas molles, les bananes sont encore sous forme de sucres amidons complexes, d'où la dureté et la blancheur de la chair, elles seront indigestes pour les intestins qui souffriront pour les assimiler. Lorsqu'on les mange mûres, cela change tout !

    A un niveau de maturation au-dessus, lorsqu'on les mange très mûres, quand toute la peau est relativement brune, la couleur de la chair est en surface un peu translucide et un peu teintée, et là, ce ne sont plus des sucres amidons complexes difficiles à digérer par l'organisme, mais des sucres très simples, et bio-disponibles hyper assimilables

    C'est meilleur pour la digestion, c'est plus doux pour les intestins !

    http://crohn.superforum.fr/t2707-comment-manger-les-bananes-et-les-bienfaits-des-bananes-pour-les-intestins-avec-idees-recettes-les-smoothies-verts

    Source : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=617734951614068&set=a.494838767237021.1073741828.100001327073790&type=3&theater

     


    votre commentaire
  • La graine de Chia, c’est quoi ?

    Suite à la recette de crufiture de myrtilles, une petite mise au point concernant la graine de chia s’impose!

    La graine de chia est une graine minuscule comestible issue de la plante hispanica de la famille des Lamiacées (les sauges) originaire d’Amérique centrale et du sud.

    Il y a fort longtemps, les Aztèques utilisaient les graines comme base de nourriture, avec le maïs et l’amarante.

    Le nom de cette graine vient du mot maya « Chia » qui signifie force. D’après la légende, la graine était utilisée par les messagers mayas pour avoir de l’énergie et de la résistance pendant les longs trajets. Les bienfaits de ces graines sont connus depuis longtemps par les habitants du Mexique, mais c’est seulement en 2009 que les graines de chia sont arrivées sur le marché européen.

    Propriétés et bienfaits

    Les graines de chia sont une source importante d’acides gras oméga 3 et oméga 6, ces graines en contiennent 20 % de leur poids, valeur très proche de la graine de lin qui est une autre source précieuse d’oméga 3.

    Ces graines sont particulièrement recommandées pour leurs actions protectrices sur les maladies cardio-vasculaires.

    A poids comparable, elles ont une teneur en calcium 5 à 6 fois plus élevées que dans du lait (source Core Naturals).

    La graine de chia a 2 fois la quantité de potassium que contient la banane, 3 fois plus d’antioxydant que les bleuets et 3 fois plus de fer que les épinards. Elle est aussi une excellente source de magnésium, de manganèse, de cuivre, de zinc, de niacine et beaucoup d’autres vitamines.

    Elle est également une source fabuleuse de fibres solubles, car les graines absorbent l’eau (environ 9 à 12 fois leur poids en eau) pour créer un gel mucilagineux.

    Un aliment stable : contrairement aux autres sources naturelles d’oméga-3 (graines de lin, poissons gras, algues) la présence naturelle d’antioxydants dans les graines de chia leurs permettent de se conserver des années sans perdre leurs vertus nutritives ni connaître d’altération du goût ou de l’odeur.

    Les avantages de la graine

    Les graines réguleraient le taux de sucre dans le sang en ralentissant le processus par lequel les enzymes digestives décomposent les glucides et les transforment en sucre.

    Elles seraient donc indiquées pour réguler la glycémie et réduire le risque de diabète de type 2. Elles seraient utiles pour la perte de poids grâce à leurs actions gélifiantes uniques, consommer ces graines donnent une sensation de satiété pendant plusieurs heures.

    Enfin, elles seraient indiquées pour favoriser la régularité intestinale en éliminant les déchets accumulés dans les intestins.

    Ces graines ne contiennent pas de gluten et conviennent donc pour les personnes cœliaques.

    Comment les consommer ?

    La graine de chia est facile à intégrer dans son alimentation : si elle est consommée de façon moulue, elle peut accompagner facilement les céréales, salades, smoothies etc.

    Elle peut aussi être consommée sous forme de farine dans la préparation de gâteaux, crêpes ou de galettes.

    Enfin, les graines de Chia peuvent se consommer après avoir été trempées 30 minutes dans l’eau ou un jus.

    Le gel obtenu appelé "mucilage" remplacera à la perfection les vertus de l’œuf au pouvoir liant grâce à ses fibres solubles contenues dans sa couche extérieure qui absorbent l’eau.

    La graine de chia pâle (ou blanc) a un goût neutre tandis que les graines un peu plus brunes ont un goût plus prononcé.

    Précautions

    Ces graines peuvent réduire la pression artérielle dans le corps, en particulier chez les personnes âgées qui prennent d’autres médicaments pour cette pathologie.

    Les personnes prenant des anticoagulants devraient également s’abstenir de prendre du chia.

    Avant de prendre ces graines, vérifiez également que vous n’êtes pas susceptibles d’être allergiques aux plantes de la famille (Salvia hispanica).

    Diana Saxton-Parisi Naturopathe : http://naturopathe13.wix.com/saxton-parisi

     


    votre commentaire
  • Guide de l'alimentation frugivore

     


    votre commentaire
  • Ca tombe bien, j'adore le jus de carottes ... avec un peu de gingembre et de curcuma, c'est délicieux.

     

     


    votre commentaire
  • Graines germées :

    L'intérêt des graines germées dans notre alimentation

    Des produits 100% naturels qui vont renforcer votre organisme avec une efficacité sans pareil !

    Le contenu en minéraux et vitamines des graines germées est plusieurs fois amplifié.

    Elles sont riches en calcium, magnésium, phosphore, potassium, zinc et fer.

    Elles contiennent d’importantes quantités de vitamines de tous les groupes.

    De plus, les graines germées contiennent des enzymes de digestion. De ce fait, leur assimilation est facile pour notre corps.

    Leur digestion se fait sans effort, d'autant plus si elle sont faites en jus ( Jazz Max : enzymes et vitamines respectées ! )

    Il n’y a aucun point négatif et aucune contre-indication à leur consommation.

    Intérêt des graines germées

    Les céréales germées constituent la grosse part de la nourriture des Hounzas, peuple du nord du Pakistan, réputés pour leur bonne santé et longévité. Lors des voyages au long cours, l’équipage du capitaine Cook fut préservé ou guéri du scorbut par un fameux « cocktail » : une part d’orge germée, plus trois parts d’eau bouillante, plus du miel.

    Manger des graines germées est une manière simple de s’alimenter sainement. Avec un apport naturel en vitamines, les graines germées subissent des transformations qui les rendent plus digestes.

    Les graines germées ont des propriétés nutritionnelles supérieures aux graines sèches : le taux de vitamines et enzymes peut être multiplié par plusieurs centaines après la germination. Dans un germe de blé, on trouve même certains composés, tels que la vitamine C, absents dans le grain de blé.

    Les graines germées ont des caractères différents des graines sèches.

    Ces caractères sont notamment la digestibilité :

    Le terme « digeste » veut dire « qui se digère vite et facilement ». C’est-à-dire que les nutriments vont passer rapidement dans le sang. Par conséquent le consommateur aura de nouveau faim rapidement et présentera un risque accru de vouloir grignoter entre les repas. Ce n’est pas forcément une qualité pour un aliment que d’être digeste car on cherche lors d’un repas à se nourrir et à avoir une glycémie stable jusqu’au prochain repas. L’intérêt des graines germées est essentiellement d’être une variante culinaire et gustative. Modifier une protéine (qui aurait maintenu la glycémie stable durablement) en la coupant en acides aminés directement assimilables n’est pas un bon calcul.

    La quantité de vitamines présentes dans la graine germée :

    Le taux de vitamines augmente de manière variable avec la germination, souvent de manière impressionnante. Jusqu’à 2000 % d’augmentation lit-on couramment. Il faut faire attention à l’interprétation des chiffres et ne pas surévaluer la teneur en différents nutriments des graines germées. Cela dit l’apport est intéressant comme par exemple les lentilles germées qui contiennent 16.5 mg de vitamine C pour 100g. Le blé germé, à poids égal contient de 10 à 20 fois plus de vitamine B1 que la viande. 20 gr de blé germé fournissent la moitié de la ration journalière en vitamines B1.

    Il est possible d’utiliser presque toutes les graines germées dans l’alimentation : 

    • Les légumineuses : alfalfa (ou luzerne), fenugrec, haricot mungo (appelé aussi soja vert), lentille, petit pois, pois chiche, trèfle, etc.
    • Les céréales : avoine, blé, maïs, millet, orge (non mondée), sarrasin, seigle, quinoa, riz, etc.
    • Les oléagineux : sésame, tournesol, avec les fruits oléagineux : amandes, noisettes, chanvre, etc.
    • Les légumes : betterave, brocoli, carotte, céleri, chou, épinard, fenouil, navet, oignon, poireau, persil, radis, etc.
    • Les mucilagineux : cresson, lin, roquette, moutarde, etc.

    Toutes les graines des plantes sont utilisables à l’exception de celles qui ont des parties toxiques : ne faites germer ni les graines de tomate, ni celles d’aubergine ou de rhubarbe !

    La période de repos (dormance) de la graine prend généralement fin avec le trempage. Le tissu végétal normal contient environ 90 % d’eau, tandis que la graine en contient entre 5 et 18 %. Pour sortir de son état de repos, la graine doit être trempée dans l’eau (de préférence pure, éviter l’eau du robinet). C’est une phase de prégermination (appelée parfois imbibition).

    Ensuite vient la phase de germination, moment d’intense activité de transformation de la graine : les réserves de la graine sont transformées pour sa croissance, la quantité de vitamines est multipliée par 3 à 12 suivant le type de graine. Les enzymes de croissance sont activés / ou inhibées (protection des protéines pour les légumineuses).

    Transformations

    Amidon (glucides) —-> sucres simples (ex. : maltose)

    Protides                  —-> acides aminés

    Lipides                    —-> acides gras

    vitamines               —-> multiplication des vitamines

    Principes de base : Eau + Air + Chaleur + Lumière indirecte = Vitamines

    Méthodes pratiques : comment faire germer les graines ?

    Eau, humidité

    Après le trempage, il faut s’assurer que les graines soient toujours humides pour leur développement, mais ne pas les noyer ! Il suffit en général de les rincer deux fois par jour. L’eau de rinçage sert également à éliminer les substances rejetées par l’activité de transformation de la graine. Utilisez de l’eau à température ambiante (17 à 20°C).

    La qualité de l’eau est importante pour la qualité de la germination, et d’une manière générale les graines germées sont nettement meilleures si on utilise de l’eau filtrée (par exemple avec un filtre sur robinet ou à défaut, une carafe filtrante) plutôt que l’eau chlorée de ville. Un filtre sur robinet élimine presque totalement le chlore et de nombreux autres polluants.

    Air

    Les graines ont besoin d’air (oxygène) pour leur développement. Il ne faut pas fermer les bocaux hermétiquement. La gaze (ou la toile de moustiquaire, la dentelle) permet un échange d’air tout en protégeant des poussières (des poils de chat, etc.) et facilite les rinçages.

    Lumière indirecte

    Les graines ne réclament pas spécialement de lumière. Surtout, ne les exposez pas à la lumière directe du soleil (à la fenêtre par exemple). Vous obtiendrez des pousses plus ou moins vertes selon que vous les exposez plus ou moins à la lumière : le goût en est un peu modifié, à vous de tester !

    Chaleur

    Les graines germent à température ambiante, d’autant plus vite que la température est élevée. Exemple : des pousses de haricot mungo (soja vert) ont atteint 5 cm à 20°C, en 6 à 7 jours, tandis qu’à 25°C, 4 jours suffisent. En cas de fortes chaleurs, placez vos graines dans un endroit frais. En hiver, placez-les dans une pièce chauffée, mais pas trop près de la source de chaleur.

    Il est important  d’avoir une hygiène parfaite, utiliser des récipients propres , se laver les mains soigneusement pour les manipulations, couvrir avec une gaze .

    Il vaut mieux les manger crues pour ne pas dégrader les vitamines et les enzymes, mais pour certaines légumineuses et céréales à enveloppe plus dure, cuisez-les à feu doux (maximum 40°) pour les rendre plus digestes. Ou faites-les en jus et intégrez-les à d'autres jus.

    L’habitude de faire tremper les légumineuses et les céréales avant de les cuire est tout à fait justifiée : la prégermination modifie les graines, elles devront cuire moins longtemps, seront plus digestes

    Présentation de quelques graines à germer 

    • Alfalfa ou Luzerne : petite graine ronde jaune ou brune.

    La Luzerne est une des semences les plus faciles à faire germer et une des plus complètes nutritionnellement. Elle est couramment utilisée pour le mélange avec les graines à mucilage comme la Cressonnette ou la Moutarde. Son germe régulier et bien serré en deviendra le support et elle absorbe le mucilage. Riche en protéines, sels minéraux (calcium, fer, magnésium, potassium, phosphore), vitamines A, B1, B2, B12, C, D et E.

    • Azuki :

    Petit haricot d’origine asiatique, où il est cultivé depuis des siècles. L’Azuki a une jolie couleur rouge et offre un germe court blanc. Il germe très bien avec des graines de la récolte de l’année. Réputé pour sa richesse en protéines, vitamines B1, B2, fer, calcium et potassium.

    • Cresson alénois :

    Graine à mucilage, à saveur piquante. Dépuratif, stimulant; antiscorbutique par sa richesse en vitamine C, le cresson contient aussi de la vitamine A, B1 et B2, le carotène (provitamine A)

    • Épeautre :

    Espèce de blé à épi carré. Céréale très ancienne qui s’accommode des climats rudes. Elle a approximativement les mêmes vertus que le blé. Sa graine est plus difficile à retirer des balles. (enveloppes extérieures) 

    • Lentille :

    Les lentilles, nourriture substantielle, très digeste, sont riches en protéines et en fer. Elles contiennent les vitamines A, B1, B2, B3, B6, C ainsi que les sels minéraux de phosphore, manganèse, zinc. Temps de trempage (prégermination) : une nuit (ou 12 heures)

    • Maïs :

    Originaire d’Amérique du Sud, c’est une plante caractéristique des régions et saisons chaudes. Modérateur de la glande thyroïde. Recommandé pour sa valeur en protéines, hydrates de carbone, vitamine B et E.

    • Millet :

    Petite graine sphérique jaune. Trempage : 8 heures, germe en 2, 3 jours. C’est la céréale la plus riche en vitamine A. Elle est riche en phosphore, magnésium, fer. Petite graine jaune, ronde. C’est une des rares céréales alcalinisantes.

    • Pois :

    Petit Pois : grosse graine (4 gr/g) le Petit Pois pousse en huit jours. Pour une meilleure digestion, les cuire à moins de 40°. Il a la faculté de diminuer le taux de sucre dans le sang et sa richesse en fibres réduit le cholestérol.

    •  Quinoa :

    Délicieuse graine riche en protéines, phosphore, calcium, fer et en vitamines B et E. Vous pouvez faire germer le quinoa acheté pour la cuisine, elle germe très bien en donnant après quelques jours un germe jaune clair, qui rougit vers le 5e jour. Contrairement à une idée répandue, le quinoa n’est pas une céréale, mais une chénopodiacée (comme l’épinard).

    • Radis :

    Désintoxiquant du foie et draineur des reins, le radis convient contre l’obstruction des voies respiratoires et les états congestifs. Le goût poivré de la graine germée en fait un aromate de choix. Toutes les variétés de Radis peuvent germer, le Radis à bout rond et le Daïkon étant ceux qui germent le mieux. Attention, comme il fermente assez facilement, il est bon de le rincer plus fréquemment (3 x par jour) et comme il se déshydrate aussi plus facilement de l’humidifier suffisamment. Vitamines B1, C. Minéraux : calcium, fer, zinc.

    • Riz complet (avec sa balle) :

    Pour la germination, utilisez du riz non décortiqué, et humidifiez-le abondamment (n’oubliez pas, le riz pousse dans des rizières). Sa germination est longue (dix jours). Après la récolte, il est conseillé de le cuire, à maximum 40° afin de le ramollir tout en gardant ses valeurs énergétiques. Riche en amidon assimilable, il contient des éléments minéraux (cuivre, magnésium, phosphore, soufre, etc …) ainsi que des vitamines B1, B2, B3, B6, C.

    • Soja vert ou haricot mungo, taugé :

    Grosse semence verte de forme ovale, le Haricot Mungo a besoin de tremper 16 heures dans l’eau avant de germer. Sa richesse en protéines (24%) et vitamines en a fait la base de l’alimentation des Asiatiques. Placer le germoir dans un endroit plutôt sombre. Les graines germées ont un gout rafraîchissant, bien que certains retirent les enveloppes pour une saveur plus fine. Vitamines A,B1, B2, B3, B9, C, E. Minéraux : calcium, phosphore, fer. (À ne pas confondre avec le soja jaune, qui lui doit être cuit avant d’être consommé!)

    • Tournesol :

    Pour une consommation à court terme, utilisez des graines décortiquées. On les consomme après un court trempage de 4 heures, telles quelles. Le tournesol a une germination rapide (2 jours). Germées, ces graines ne peuvent être gardées plus de 24 h! Mais pour optimiser votre investissement et faire de magnifiques salades vertes, achetez des graines entières et faites-les germer dans des plateaux. La jeune plante de tournesol se développe en quelques jours et on consomme les pousses lorsqu'elles atteignent 10 à 15 cm. Elles peuvent aussi entrer dans la composition de boissons vertes en extrayant leur jus. Le tournesol est riche en protéines et en acides gras polyinsaturés.

    • Trèfle :

    Son aspect est très proche de l’alfalfa, mais d’un vert plus prononcé, le gout semblable. Les Trèfles contiennent les 8 acides aminés essentiels et les vitamines A, C et D. Riches en minéraux : calcium, fer, cobalt, iode, magnésium, manganèse, potassium, phosphore, sodium et zinc.

    Source et plus d'infos ici : http://www.vislavie.lu/2012/05/07/les-graines-germees/


    votre commentaire